Instantanés Sauvages

Du ragondin au menu - 4 (fin)

17 août 2017, par Jacques

20h00, ma séance d'affût touche à sa fin. Le dernier busard des roseaux s'est envolé il y a environ quarante cinq minutes. Deux milans noirs me survoleront encore pendant que je démonte l'affût.

De retour à la voiture je regarde rapidement sur l'écran de l'appareil photo quelques images. Si j'aurais aimé avoir eu plus d'interactions entre les oiseaux, comme l'unique occasion offerte par les buses, le bilan reste quand même positif avec trois espèces contactées tout au long de cette journée.

Les voici en plein repas.
juillet_2017_U.jpg juillet_2017_V.jpg juillet_2017_W.jpg juillet_2017_X.jpg juillet_2017_Y.jpg juillet_2017_Z.jpg
Oups, j'allais oublier cet épisode : alors que je regagne ma voiture, dans le champ voisin, derrière la haie de roseaux, une cigogne est en quête de micro-mammifères. Elle s'éloignera, pas plus intimidée que cela de ma présence. Ce petit coin du marais est vraiment magique.
juillet_2017_Z1.jpg juillet_2017_Z2.jpg

| 2 commentaires

Du ragondin au menu - 3

13 août 2017, par Jacques

Sur le coté gauche de l'affût, a travers les mailles du filet, je m'aperçois qu'un oiseau à la stature imposante vient de se poser dans le champ. Les buses l'ont également vu et décollent prestement.

Le busard des roseaux, seigneur incontesté du marais, est aussi nécrophage.

Ce beau mâle, au regard fascinant, ne laissera la place aux jeunes (femelle et mâle) de son espèce qu'une fois suffisament rassasié.
juillet_2017_O.jpg juillet_2017_P.jpg juillet_2017_Q.jpg juillet_2017_T.jpg
Au cours de l'après-midi, il reviendra deux fois sur la charogne sans y toucher, empêchant ainsi tout autre oiseau de s'en approcher. Il voulait peut-être la conserver pour son repas du soir.
juillet_2017_S.jpg juillet_2017_R.jpg

| 2 commentaires

Du ragondin au menu - 2

10 août 2017, par Jacques

Le petit groupe de milan noir s'envole soudainement. Cela faisait près d'une heure qu'ils se disputaient le cadavre du ragondin. Nul doute que toute cette effervescence n'est pas passée inaperçue, notamment auprès de concurrents armés de serres plus puissantes que les leurs.

Les buses variables veulent aussi leur part du festin.

Vers 10h30 la première d'entre elles se pose, suivie presque immédiatement de trois autres. Elles observeront longuement l'environnement avant de s'approcher de l'appât.
juillet_2017_K.jpg juillet_2017_L.jpg juillet_2017_M.jpg
L'accès à la charogne est parfois le théâtre d'altercation.

juillet_2017_N.jpg

| 4 commentaires

Du ragondin au menu - 1

7 août 2017, par Jacques

Au moment où les conditions sont enfin réunies (affût réalisé, appât disponible, météo acceptable) je ne dispose plus que d'une seule journée pour une séance photo. Dès lors je sais que le temps à passer dans l'affût sera déterminant car il faudra non seulement que les oiseaux découvrent le cadavre du ragondin ramassé la veille sur la route et placé à dix pas de l'affût, mais qu'ils veulent bien se l'approprier.

8h30 je me glisse dans l'affût. J'ai de quoi me sustenter et boire pour la journée.

Les premiers à venir rôder sont les milans noirs.
juillet_2017_G.jpg juillet_2017_H.jpg juillet_2017_I.jpg juillet_2017_J.jpg

| 6 commentaires

Mes ambiances estivales

3 août 2017, par Jacques

J'affectionne les lumières particulières et les ciels tourmentés que procurent les levers ou couchers de soleil comme ici sur la dune ...
juillet_2017_D.jpg

... ou au marais ...
juillet_2017_E.jpg

... en attendant de réunir toutes les conditions pour s'installer à l'affût de sujets que j'affectionne aussi particulièrement ...
juillet_2017_F.jpg
... et à découvrir au prochain billet ;-)

| 3 commentaires

- page 1 de 20